16 février, 2013 | | Salon d'Angers |

Les vins de Loire bien (re)partis

L’édition 2013 du Salon des vins de Loire, qui s’est tenue du 4 au 6 février à Angers, a renoué avec l’affluence. La manifestation professionnelle a accueilli – selon les organisateurs – quelque 9 000 visiteurs.

Après un millésime 2012 perturbé par la neige et des éditions antérieures un peu à bout de souffle, le Salon ligérien a redonné le sourire à une bonne partie de ses exposants. Surtout ravis de voir “de nouvelles têtes”, et des acheteurs variés : des cavistes en nombre, des restaurateurs, et des étrangers, même si le Salon des Vins de Loire n’a pas la vocation internationale de Prowein ou de Vinexpo, et n’attire pas les gros opérateurs. Les négociants sont d’ailleurs de moins en moins nombreux à rester fidèles au Salon. Une bonne part se concentre sur les salons plus internationaux. Ceux qui possèdent des domaines, tels que les Grands Chais de France, mettent plus en avant leurs vignobles.

Pour les vignerons, la manifestation est une occasion de rencontrer bon nombre de clients en peu de temps. “Je vois une cinquantaine de cavistes avec lesquels je travaille, en trois jours. Il me faudrait beaucoup plus de temps pour aller les voir un par un”, résume un producteur de Saumur Champigny. “Au-delà de l’aspect commercial, le salon est aussi une belle opération de promotion des appellations du Val de Loire. Ce salon fait parler de nous”, souligne un directeur de coopératives.

Cet intérêt pour les vins de Loire, s’est même élargi, au-delà du salon, pendant le week-end précédent son ouverture, puisque les “off”, désormais bien ancrés dans le paysage, ont connu également une grosse affluence. Deux principaux – il y en a quatre au total – ont accueilli plus de 1 500 acheteurs chacun. Orientés bio, ou vins naturels, ces salons parallèles reçoivent beaucoup de cavistes, de bars à vins et des importateurs. “En fait, les deux sont assez complémentaires, on ne vend pas les mêmes volumes d’un salon à l’autre”, résume un producteur en biodynamie, exposant au Salon des vins de Loire et dans deux « salons off ».

Commentaires fermés pour cet article.