8 février, 2013 | | Bollenberg |

Bienvenue au Clos Sainte-Apolline

Sur les hauteurs du Bollenberg, un domaine au cœur du vignoble alsacien offre bien des typicités sous le regard bienveillant de la famille Meyer. Les producteurs s’appuient désormais sur un vignoble de 25 hectares, afin de développer des vins harmonieux et flatteurs, et disposer d’une large palette de cuvées. Ainsi, les différents crus couvrent un marché où il y en a pour toutes les papilles. « Nous avons toujours privilégié ce travail dans le sens du goût, tout en sachant qu’il existe des cycles faisant osciller les tendances entre vins secs et vins plus sucrés. », explique Antoine Meyer.

Depuis 1887, les générations se sont succédées à la tête de l’exploitation, chacun apportant sa pierre à l’édifice. Le Clos Sainte-Apolline produit un grand vin à la réputation établie, grâce au terrain calcaire du Bollenberg, ainsi qu’au micro climat de type méditerranéen. Cela confère au vin de ce terroir pierreux un bouquet spécifique. S’y ajoutent le savoir-faire et la maîtrise des hommes, alliés à la disposition des caves qui garantissent au vin le soin nécessaire et la température de garde idéale. On retrouve dans la gamme les grands cépages du terroir alsaciens déclinés au minimum à travers trois cuvées (Tradition, Vieilles vignes, Prestige).

La famille Meyer se plait, lorsque les années en offrent le potentiel, à produire des cuvées en vendanges tardives et sélections de grains nobles. Rappelons que les vendanges tardives sont issues de raisins cueillis fin novembre et même début décembre, dorés et affinés par la pourriture noble. Elles expriment la quintessence des vins d’Alsace.

Parallèlement au domaine viticole, Antoine Meyer a mené de front sa passion pour la distillation d’eaux-de-vie. « Avec le temps, c’est devenu une véritable activité secondaire. Dans ce domaine de production, je me place en troisième position par l’éventail des variétés proposées. En outre, il est rare de trouver des eaux-de-vie à 50°. Je me suis spécialisé dans les alcools de fleurs. La plus vendue est le « bouillon blanc » (appelé aussi molène ou oreilles de loup), c’est mon cheval de bataille, car cela me rappelle des souvenirs d’enfance en compagnie de ma grand-mère »…

- Domaine du Bollenberg. 68250 Westhalten-Bollenberg. Tél. 03 89 49 67 10.

Commentaires fermés pour cet article.