5 novembre, 2012 | Viticulture | Vendanges |

Un millésime 2012 très expressif

Au nom de toute la filière rhodanienne, l’interprofession assure que les vins du millésime 2012 subliment la typicité aromatique des cépages régionaux et en font un archétype du vignoble de la Vallée du Rhône, préservée des caprices du climat.

Les premières dégustations révèlent des vins  au potentiel aromatique exceptionnel et de très bons équilibres.

Pour  les œnologues d’Inter-Rhône, ce millésime est marqué par l’élégance et la  fraîcheur.  « Les tanins, bien présents, sont souples et ronds.  On serait tenté de  rapprocher ce  millésime  de 2007 par son équilibre,  son expression aromatique et sa finesse »  souligne Françoise Dijon, responsable  du département analyses et  qualité d’Inter-Rhône.  Le millésime 2012 « dévoile des vins francs,  équilibrés et fruités, fidèles à la typicité rhodanienne»  se félicite  Philippe Pellaton, président du syndicat général des Côtes du  Rhône et vice-président d’Inter-Rhône.

Compte tenu du contexte météorologique, ce  millésime  a permis aux cépages de  révéler leurs caractéristiques. On retrouve ainsi pour  les syrahs, très expressives, des arômes de poivre et de violette. De leur côté, les  grenaches, s’expriment sur tout le registre des  fruits rouges, et apportent rondeur et sucrosité. Michel Chapoutier,  président de l’Union des Maisons de Négoce de la Vallée du Rhône et vice-président d’Inter-Rhône déclare: « Le Rhône  est resté sous l’influence du climat méditerranéen. Il va y avoir de la  minéralité, de la structure, des choses  superbes dans la Vallée du Rhône, qui a été  une région bénie des dieux pendant la saison».

Commentaires fermés pour cet article.