25 octobre, 2012 | | Découverte |

Des bouteilles venues des iles

Des vins grecs issus de la petite ile de Tinos, dans les Cyclades, vont arriver sur le marché français, distribués par la maison de négoce bordelaise Malher Besse. Il s’agit de vins rouges et blancs, dont les vignes poussent sur un terroir volcanique, et sont cultivées sur le mode biologique. Les cépages sont peu connus en France, il s’agit du mavrotragano et de l’avgoustiatis pour les rouges, de l’assyrtiko et du malagousia pour les blancs. Ces cépages existaient sur les iles de la Mer Egée il y a des milliers d’années, et tout porte à croire que Socrate et Xénophon en buvaient déjà. Ils constituent une sorte de conservatoire ampélographique inestimable, et l’ile de Tinos est classée au Patrimoine Mondial.

Baptisés du nom de leur propriété, le Clos Stegasta, il s’agit de vins rares et donc chers : entre 20 et 30 euros la bouteille, pour s’enivrer d’une dégustation … homérique.

Commentaires fermés pour cet article.