21 février, 2012 | Economie | Sécurité |

Signature du « Plan Champagne »

Le 23 janvier, Pascal Ferat, président du Syndicat Général des Vignerons, et Ghislain de Montgolfier, président de l’Union des Maisons Champagne, ont signé avec le colonel Didier Bolot, commandant de la région de gendarmerie de Champagne-Ardenne, une convention dénommée « Plan Champagne ».

Considérant que la sécurité est une condition première du développement économique, de compétitivité et de l’attractivité d’un territoire, ils se sont engagés à mettre en œuvre toutes les actions de nature à améliorer la sécurité économique de la filière viticole champenoise. Il s’agit de l’acte fondateur d’un partenariat basé sur la prévention renforcée et un travail sur le terrain, avec de nouveaux outils, notamment lors des périodes critiques que sont les vendanges ou les fêtes de fin d’année.

Le plan concerne toutes les attaques aux biens et à l’image, et s’appuie sur les dispositifs qui existent déjà en termes d’intelligence économique. Les gendarmes vont notamment travailler sur les notions de passage à l’acte des délinquants, les techniques pour les dissuader, rendre les vols plus complexes ou encore les locaux à risques moins attrayants. En ce qui concerne la délinquance financière et les escroqueries, des correspondants « nouvelles technologies » vont par exemple s’efforcer de donner des conseils aux acteurs de la filière viticole, mais ils auront également la faculté lors d’enquêtes de conserver des éléments de preuves informatiques tout en maintenant la capacité de travail des vignerons sur leurs propres ordinateurs.
Ce plan comporte enfin un volet concernant les atteintes à l’environnement et à la santé publique. La campagne est prévue pour une durée d’un an dans chaque unité de gendarmerie.

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>