14 juin, 2011 | Zoom | belle découverte |

Château l'Evêché à Saint-Emilion

L’été 2011 avait de l’avance lors de mon dernier passage en cette fin de mai à Saint-Emilion.
Le jour de mon rendez-vous chez Jean-Sébastien Capdevielle le thermomètre affichait plus de 30°c. Du jamais vu pour cette saison !
Nous aurions du déguster sur la terrasse de sa propriété mais nous étions heureux de nous réfugier en ce milieu d’après-midi dans la fraicheur du chai.

Jean-Sébastien Capdevielle exploite 5 hectares en culture raisonnée sur une croupe surplombant l’ancien port de Saint-Emilion et le village de Saint Sulpice de Faleyrens.
Après un bref historique du château permettant d’apprendre qu’au moyen âge, la seigneurie de Lescours qui possédait les vignes environnantes jusqu’à Ausone, reconstruisit son château et sa chapelle privée ici au bord de la Dordogne.
La tradition rapporte que le seigneur offrit aux moines de l’Evêché le droit de cultiver la vigne autour de la chapelle pour leur agrément personnel.

Aujourd’hui, Jean-Sébastien propose deux vins : Château l’Evêché 2010, un Saint-Emilion Grand Cru, issu d’un assemblage de merlot à 80% et de cabernet franc à 20%, à la maturité superbe, au fruit parfaitement respecté, un boisé discret et maîtrisé pour ce grand vin, il faut dire que le vigneron utilise sept tonneliers différents !
Autre vin, Château La Chapelle Lescours 2009, second vin de la propriété portant aussi, exceptionnellement la mention « château », chose rare à Saint-Emilion.
Travaillé dans le même état d’esprit qualitatif que l’Evêché, c’est un vin au toucher pulpeux et gourmand dans les tanins. Son élégance naturelle séduit. Plus facile à déguster aujourd’hui que le précédent.
La famille Capdevielle exploite aussi six hectares de vignes en appellation Bordeaux sur les coteaux de la Dordogne du coté de Nerigean et de Pujols.
Il produit un vin blanc à base de sauvignon et de sémillon. Franc, net et précis, voir ciselé ; il déboussole par ses arômes agrumés. Belle trame minérale sur la finale.

Mais le plus inattendu pour finir cette dégustation c’est son rosé intitulé Religiously Pink 2009 à dominante merlot, très apprécié ce jour de grande chaleur.
Un rosé aromatique, à la fois aérien et de belle tenue.
Le 2010 m’a surpris par sa robe rosé clair, il s’intégrerait aisément à des bouteilles provençales en dégustation.

Un château tenu par un vigneron perfectionniste à qui je prédis un bel avenir parmi mes grands de Saint-Emilion.

Les vins
2010 Château l’Evêché, tarif « primeurs » 24 € TTC
2009 Château Chapelle Lescours, 19€ TTC
2010 Bordeaux blanc, 30€ TTC
2009 et 2010 Bordeaux Rosé, 9€ TTC

Pour information, il reste quelques bouteilles de Rosé de l’Evêché 2009.
A déguster en urgence pout cet été.

SCEA Capdevielle
Lieu-dit « La Chapelle Lescours »
33330 Saint Sulpice de Faleyres
T : 06 84 50 65 34
www.chateau-eveche.fr

L’adresse à ne pas manquer :
Comptoir des vignobles, 1 rue des girondins à Saint Emilion, une très belle cave…

1 commentaire sur Château l’Evêché à Saint-Emilion

Laisser une réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>